Calaceite

CALACEITE est considérée comme la capitale culturelle de la région du Matarrana. Beaucoup de peintres, sculpteurs et écrivains ont choisi d’y établir leur résidence.

C’est une des villes les mieux conservées de la région avec de nombreuses maisons seigneuriales, sans oublier ses chapelles couvertes( connues pour leurs galleries) et ses ermitages…Le vieux centre-ville a été déclaré Ensemble d’ Intérêt Historique, Artistique et Bien d’ Intérêt Culturel (B.I.C). Pour en avoir un bon aperçu, il est indispensable de passer par:

  • La Calle Mayor, la Calle Maella et la Plaza De Espana, où se situe la Mairie qui date de 1610
  • L’Eglise Paroissiale de « Nuestra Señora de La Asunción » : elle, date de la fin du XVIIème siècle, prêtez attention à sa façade baroque ainsi qu’à la beauté du travail de ses portes
  • Les Chapelles couvertes du Pilar et de San Antonio qui donnaient accès à la ville fortifiée de Calaceite sont incontournables
  • Les villages de caractère Tossal Redo et San Antonio
  • Les ermitages de Santa Ana (Sentana) et de San Cristobal (Cristóbol), ce dernier se situe au sommet d’une colline et donne accès à des vues imprenables sur la région
  • Le Musée Juan Cabré dédié à ce célèbre archéologue qui sera toujours lié à Calaceite

Calaceite, c’est un terroir, une terre avec un savoir-faire agricole principalement réputé pour la qualité de son huile d’olive

Sa gastronomie de façon générale est remarquable : légumes du potager, produits de la chasse, charcuterie artisanale (porc, agneau, mouton…). Le passé arabe de la ville a beaucoup influencé la cuisine locale notamment au niveau des desserts, qui sont excellents. La Fonda Alcalá (Maison ouverte depuis 1922), récemment rénovée, réunit dans ses fourneaux la chaleur, le savoir-faire familial, et le respect des traditions.

:: Centre de santé ouvert 24 heures

Previous Image
Next Image

info heading

info content